08
Septembre
2020
|
18:00
Europe/Amsterdam

Le comble de l’excès

Fierté et excès au cœur de l’esprit Roger Dubuis. Une dualité qui lui permet d’explorer sans relâche de nouveaux territoires et de dévoiler l’autre facette de sa « personnalité » : une singularité radicale. En effet, animé par une quête obsessionnelle de plaisir, de liberté et d’hédonisme, la Maison fait de ces caractéristiques les piliers de son ADN. En résulte une série de garde-temps stupéfiants et résolument contemporains pour lesquels la marque met la technique au service de l’esthétique, fidèle à sa devise « dare to be different ». Dernière démonstration en date, l’Excalibur Superbia est un exemple d’extravagance et de modernité qui ne manquera pas de mettre en émoi les sens des amateurs d’hyper horlogerie les plus avertis.

Fou ou possédé ?

Roger Dubuis se rend ainsi coupable du plus sérieux des sept péchés capitaux : la Fierté, ou SUPERBIA en latin. En lien avec la vanité et la prise de risque, SUPERBIA traduit aussi une addiction obsessionnelle à l’adrénaline, de celle que l’on retrouve chez Roger Dubuis. Transporté par une volonté de vivre hors normes, Roger Dubuis a créé l’Excalibur Superbia, emblème par excellence d’une clientèle qui voit la vie comme jeu dont il faut tirer le meilleur parti.

Parfaite illustration de la fierté et de l’excès absolu de la Maison, l’Excalibur Superbia est conçue en or blanc enrichi de palladium et sertie de très exactement 600 diamants blancs et saphirs bleus. Cet écrin (idéal) au comble de l’extravagance accueille le calibre iconique de Roger Dubuis : un nouveau mouvement à DOUBLE TOURBILLON VOLANT, le RD108SQ, inspiré de sa version légendaire lancée en 2005, premier calibre à double régulateur relié par un différentiel, travaillé en volume et décoré d’une étoile incrustée de diamants. Le RD108SQ, qui célèbre le statut de pionnier de Roger Dubuis dans le domaine des grandes complications maîtrisées par quelques rares horlogers, transforme le double tourbillon volant en une signature iconique.

download
Excalibur Superbia

« Le diable » est dans les détails, comme le sait si bien Roger Dubuis. En attestent les multiples surprises dévoilées par cette dernière incarnation d’hyper horlogerie. Avec l’Excalibur Superbia, Roger Dubuis redéfinit encore une fois les règles du jeu comme nul autre auparavant.

L’Excalibur Superbia entre au panthéon des premières mondiales de par son excès, qui ne résulte ni de son alliage ni de son nombre de pierres. Ce qui le rend véritablement audacieux : chaque pierre incrustée sur le rehaut, la lunette, le boîtier et la couronne est taillée en forme de tétraèdre et assemblée grâce à un serti invisible sur les surfaces incurvées. D’une difficulté extrême, ce serti invisible est quasiment impossible à réaliser sur une surface courbe.

Là où aucun homme n’ose s’aventurer

Non seulement aucun joaillier ou horloger n’a jamais osé sertir une pièce d’une telle façon, mais personne n’a jamais été assez fou ou ambitieux pour le faire sur une montre masculine. Jusqu’à présent. Pour créer ce chef-d’œuvre d’une grande complexité, les maître-artisans de la Manufacture de Genève ont imaginé une structure qui retient les pierres de l’intérieur, la Maison souhaitant absolument éviter la présence de matière entre les pierres.

Pour compliquer encore davantage les choses, chacune des pierres scintillantes de l’Excalibur Superbia est taillée en tétraèdre, une forme qui requiert une maîtrise exceptionnelle car son extrême finesse augmente significativement le risque de casse.

Impossible n’est pas pour Roger Dubuis, toujours à l’affut d’un nouveau défi. Ainsi, la Manufacture ne s’est pas contentée de tailler chaque pierre en tétraèdre, mais a imaginé un motif pour que chacune des 238 pierres qui orne le boîtier de l’Excalibur Superbia ait une forme propre et singulière. Pour couronner le tout, les artisans chevronnés de la Manufacture ont dû parfois positionner les pointes des pierres se croisant en un même endroit pour concevoir le motif.

Le défi lancé aux sertisseurs de Roger Dubuis ne s’arrête pas là. La dernière prouesse de l’Excalibur Superbia réside dans les rainures – étape finale indispensable pour réaliser le serti invisible des pierres préalablement taillées en triangle. Un exercice si difficile qu’environ 30 minutes sont nécessaires à un sertisseur pour créer une seule rainure, soit 900 heures pour cette seule opération sur les trois côtés des 600 diamants, auxquelles s’ajoutent 420 heures pour sertir le boîtier et la lunette – sans compter la taille des pierres ! Le processus complet nécessite trois fois plus longtemps que pour un même boîtier orné de pierres taille baguette. En prime, fidèle à son goût pour la complexité, Roger Dubuis utilise ce procédé minutieux sur la surface incurvée de l’Excalibur Superbia.

Droites, simples et franches, les lignes de cette pièce d’art extraordinaire évoquent sensiblement les formes spatiales privilégiées par l’architecte d’intérieur KAZ SHIRANE, qui partage avec Roger Dubuis un certain nombre de points communs – parmi lesquels l’importance de la perspective visuelle.

« Je crée des espaces interactifs qui placent le visiteur au centre de l’œuvre. Dès qu’il entre dans une pièce remplie de miroirs, il y a une interaction – un reflet dans les miroirs – et il peut devenir le co-créateur de cet espace. La pièce est conçue pour servir de récepteur et d’amplificateur aux désirs de l’utilisateur. L’espace reflète littéralement l’esprit du visiteur, et lui permet de devenir artiste. La seule règle imposée aux visiteurs au cœur de mon installation est de profiter de l’espace aussi librement qu’ils le souhaitent.

Roger Dubuis et moi partageons la même vision : nous créons des pièces incroyables qui donnent aux gens le sentiment d’être les protagonistes. Pour moi, la montre Superbia de Roger Dubuis est comme une machine à remonter le temps qui peut nous transporter dans un monde extraordinaire en un instant. J’ai toujours voulu créer un tel lieu dans mes œuvres. Le savoir-faire minutieux est, bien sûr, absolument merveilleux. Mais au-delà de ça, ce qui m’a le plus frappé c’est qu’il s’agit d’une pièce très artistique : son motif original capture joliment la lumière et se distingue même de loin.

J’ai été honoré que mon œuvre inspire le motif de la nouvelle montre Roger Dubuis. Cela prouve que l’art revêt de nombreuses facettes et ouvre le champ des possibles.

J’admire Roger Dubuis, qui met tout son cœur dans la création de ses produits : l’importance qu’il attache à la qualité et aux détails est visible à tous points de vue. Je suis impatient d’explorer plus en avant cette collaboration. Mon rôle sera de partager la philosophie de Roger Dubuis et de permettre aux clients de découvrir son monde unique à travers mon art ».

KAZ SHIRANE, artiste

Memento mori

Montre exceptionnelle pour une clientèle d’exception, l’Excalibur Superbia témoigne d’un désir commun de vivre une vie riche et intense. Dans la tradition des montres de poche memento mori, tel un rappel que notre passage sur terre est court et se doit d’être consacré au plaisir, à la folie et à la liberté, le mouvement de l’Excalibur Superbia est secrètement gravé des mots Memento mori, un détail qui apparaîtra dorénavant sur toutes les montres créées par la maison. Parce que penser à la mort nous rappelle que nous devons vivre – et est incontestablement la façon la plus excitante de vivre l’hyper horlogerie.

À propos de Roger Dubuis

Née de l'imagination de deux visionnaires audacieusement disruptifs, la maison Roger Dubuis cultive un style unique depuis 1995. Son esprit novateur continue de briser les clichés qui entourent l’horlogerie. Grâce à sa Manufacture intégrée, elle bénéficie d’une totale indépendance et conjugue un savoir-faire exceptionnel à une parfaite maîtrise des complications horlogères les plus prestigieuses. Synonyme d’extravagance et d'une grande sophistication technique, la Maison est portée par un esprit d’innovation qui s’inspire d’autres industries de pointe et d’un design avant-gardiste. Incarnée par son calibre squelette signature, la créativité débridée de Roger Dubuis lui permet d'imaginer des garde-temps audacieux et anticonformistes qui sont effrontément expressifs et indéniablement contemporains. Résolu dans sa volonté de mener une vie hors du commun et de donner libre court à l’excès, Roger Dubuis fait preuve d’une détermination sans faille à surprendre ses clients. La façon la plus palpitante de vivre l’hyper horlogerie.